Escolha uma Página
next level racing wheelstand v2

Wheelstand V2 Next Level Racing : Testes e opiniões

Sim Racer

Pilote e-sport & Passionné de Sim Racing, j’ai décidé de partager ma passion sur ce site web.

Wheelstand V2 Next Level Racing

Avantages

  • Prix de vente très intéressant
  • Châssis rigide pouvant accueillir les bases Direct Drive et les pédaliers Load Cell
  • Ajustable et configurable

Inconvénients

  • Support pour levier de vitesses/frein à main un peu trop souple

Les setups sim-racing sont nombreux et surtout très variés. Vous en avez pour la F1, le rallye, la GT, le sim-arcade et j’en passe. C’est un univers vaste, rempli de marques et de modèles de périphériques sim-racing où il est très facile de s’y perdre. Prenez par exemple le catalogue de produits de Fanatec, où ce dernier comprend plus d’une quarantaine de volants, toutes gammes confondues. C’est vraiment énorme, et le but principal dernière une telle diversité c’est de proposer un périphérique pour chaque coureur. Et c’est pareil pour les bases, les pédaliers, les shifters et le levier de vitesses, les moniteurs, et cela sur le spectre de toutes les marques disponibles sur le marché.

Evidemment, les setups sim-racing ne s’arrêtent pas uniquement au niveau des périphériques de jeu, mais touchent aussi aux chaises gaming, aux cockpits, aux écrans et j’en passe. Faire du sim-racing ne veut pas dire passer du temps devant un simulateur de course pour exploser les chronos, non. Le but principal de cette discipline c’est de nous plonger dans l’univers des sports automobiles, d’avoir du réalisme dans son salon et surtout de l’immersion. Ah bah oui, quand on voit le budget qu’il faut pour juste faire du karting en pro, on réalise rapidement que le sim-racing n’est pas si cher que cela.

En parlant d’immersion, le mieux c’est d’avoir un cockpit dans son setup, et plusieurs acteurs sont présents sur le marché, notamment Next Level Racing. La marque australienne a vu le jour en 2009 et n’a cessé d’innover dans le domaine depuis. Voulant faire comme Fanatec afin de toucher le maximum de coureurs au monde, Next Level Racing propose un large catalogue de cockpits, dont le Wheelstand V2, qui est un support plutôt prometteur. Dans ce qui suit, je vais vous présenter ce châssis, je vais vous parler de ses points forts et de ses points faibles, et vous donner mon avis dessus.

 

Caractéristiques principales et techniques du cockpit

  • Structure en acier tubulaire avec une conception pliable
  • Dimensions de 92,5 x 57,5 x 78,5 cm
  • 22 kg sur la balance
  • Compatible avec les périphériques de Fanatec, Logitech et Thrustmaster
  • Capable d’encaisser les forces des bases Direct Drive et des pédaliers en Load Cell

 

Design

Next Level Racing est une marque connue pour nous sortir des châssis qui sont sobres et élégants à la fois, et le Wheelstand V2 ne déroge pas à cette règle. La structure tubulaire est entièrement peinte en noir mate, avec quelques logos de la marque ici et là. C’est vraiment sobre et passe-partout, quel que soit votre setup sim-racing.

Pour le design, c’est ce qui se fait dans l’industrie des supports pour volant. Next Level Racing ne va certainement pas réinventer la roue, et nous propose avec son Wheelstand V2 un châssis tubulaire pliable, plutôt petit et surtout très solide. Dans l’ensemble, ce produit est beau et j’aime beaucoup son design.

Wheelstand V2 Next Level Racing

Fabrication et finition

Etant donné que la plupart des supports pour volant évoluent dans les catégories « entrée de gamme » avec des périphériques généralement à entraînement par courroie/engrenage, NLR a voulu se démarquer en nous proposant un châssis robuste, pouvant accueillir les bases Direct Drive. Sa structure est très rigide grâce à l’utilisation d’acier tubulaire de 2mm d’épaisseur, ce qui lui confère une solidité hors pair. Le Wheelstand V2 est un support pour volant qui ne bougera pas en utilisation, avec la plupart des bases bien sûr.

Pour ce qui est de la finition, elle est juste parfaite. Tout le châssis est peint en noir mate, très bien fini et sans défaut apparent. Il faut dire que les presque 15 ans d’expérience dans le game de NLR lui permettent de fabriquer des produits très bien finis et prémiums.

 

Utilisation du cockpit

Le Wheelstand V2 est un châssis spécialement conçu pour les coureurs qui débutent en sim-racing avec un budget très limité pour leur setup. Il faut dire que les supports pour volant sont des produits pas chers, destinés uniquement à vous mettre l’eau à la bouche avec un setup plus ou moins réaliste.

Mais le Wheelstand V2 pousse le bouchon en proposant un châssis rigide qui accueillera facilement les bases Direct Drive allant jusqu’à 8 nm de couple, et les pédaliers Load Cell pas trop puissant niveau freinage. Grâce à sa design pliable en acier, ce châssis ne prendra pas beaucoup de place dans votre salon ou coin sim-racing, et vous permettra d’y placer un pédalier, un volant et un shifter/frein à main. Bon, le support de ce dernier n’est pas des plus robustes et on voit clairement qu’il y a du jeu lorsque vous tirez sur les manches. Néanmoins, il fera l’affaire pour les amateurs et les débutants en sim-racing.

Aussi, la conception avec le coureur en tête permet au Wheelstand V2 d’être utilisé avec un chaise gaming qui ne bougera pas grâce à une plaque qui pourra accueillir 2 roues de la chaise, et ainsi la maintenir en place. C’est vraiment astucieux, et de mémoire, seul Next Level Racing propose cela sur un support pour volant. Chapeau les gars, vraiment.

Wheelstand V2 Next Level Racing

Sensation en jeu

On passe maintenant à l’une des parties qui vous intéresse le plus : les sensations en jeu. Etant donné que le Wheelstand V2 n’est pas un cockpit à proprement parler, niveau rigidité et capacité à encaisser les forces, ce n’est pas l’un des meilleurs du marché. Néanmoins, ce support pour volant s’en sort plutôt bien avec des configs de type « entrée de gamme ».

Les supports de bases, de pédaliers et de levier de vitesses/handbrake sont tous réglables, ce qui vous permet d’avoir une bonne position pour les titres arcades, voire sim-arcade. Le support de base est conçu pour encaisser le couple d’une Direct Drive allant jusqu’à 8 nm (Fanatec CSL DD), sans qu’il n’y ait trop de mouvements. Certes, vous en aurez juste un peu, mais croyez-moi, vous n’allez pas du tout le remarquer ou le ressentir au volant.

La position de conduite est plutôt neutre et s’adaptera facilement à votre chaise. D’ailleurs, il y a un genre de plaque en bas du Wheelstand V2 qui permet d’y mettre 2 roues de la chaise afin de la maintenir en place.

Autre point positif de ce support, c’est qu’il a la possibilité d’être plié en 2, vous permettant ainsi de gagner beaucoup d’espace lors de son rangement. Vous pouvez faire cela tout en gardant les périphériques sim-racing en place. Avec, la conduite est plutôt stable (dans la limite de puissance de la base), et le seul gros défaut du Wheelstand V2 est son support de levier de vitesses/handbrake qui bouge un peu trop à mon goût. Durant mes sessions avec, j’ai carrément viré ce support car il me tapait sur les nerfs avec ses mouvements. Mais le reste du châssis est stable.

 

Compatibilité

Le Wheelstand V2 est un produit qui se place en entrée de gamme de Next Level Racing et est compatible avec pratiquement tous les produits de Logitech et de Thrustmaster, et tous ceux de Fanatec aussi, à condition d’avoir une base pas trop puissante (8 nm de couple max). Certes, le Wheelstand V2 est conçu pour accueillir des bases DD, mais il n’est pas si costaud que ça non plus, et si vous en prenez une trop puissante, il y aura du jeu. Ces supports ne sont pas vraiment conçus pour fonctionner avec des bases DD, sauf le Wheelstand DD qui peut encaisser les couples des Fanatec DD1 et DD2. Mais ce support est un tout autre produit, un poil plus cher que le Wheelstand V2.

Wheelstand V2 Next Level Racing

Rapport qualité-prix

Affiché à 249 €, ce support propose un excellent rapport qualité-prix pour les amateurs de sim-racing, ou bien les coureurs qui font leur début dans cette discipline. La qualité de fabrication est tout simplement parfaite, avec une attention élevée aux détails. Le Wheelstand V2 est bien fait, fonctionnel avec tous ses supports réglables et même modulaire grâce aux ajouts que propose le fabricant. A ce prix, vous ne trouverez pas mieux, surtout en compatible avec des bases Direct Drive, vous pouvez me croire.

 

Mon verdict

J’ai adoré utiliser le Wheelstand V2, comme ça a été le cas avec pratiquement tous les produits de Next Level Racing. L’entreprise possède une grande expérience dans le game des cockpits et châssis et nous a offert un excellent produit, pas trop cher et qui conviendra parfaitement aux coureurs amateurs et débutants en sim-racing.

Le design pliable et léger du Wheelstand V2 lui permet d’être facilement utilisé, quel que soit votre setup sim-racing (salon, chambre, etc.). De plus, ce châssis est assez rigide pour une base DD de 8 nm, et pour moins de 250 €. C’est une affaire en or si vous voulez mon avis.

next level racing wheelstand v2

Wheelstand V2 Next Level Racing

Excellent produit, beau design, pliable et leger

Notez cet article

Vous risquez également d’aimer…

RSeat RS1 : Teste e revisão

RSeat RS1 : Teste e revisão

Já tem um volante de simulação e quer levá-lo para o nível seguinte? A assento de simulação de corridas pode ajudá-lo...

0 comentários

Enviar um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

Pin It on Pinterest

PACOTES FANATEC ABAIXO DOS 400 EUROS
This is default text for notification bar